venir à Saintes : nos conseils

Saintes est une petite ville au centre ancien fait de rues étroites et d’un important secteur piéton. C’est dans cet écrin d’architecture que se tiendra l’essentiel du festival. Vous ne connaissez peut-être pas les lieux, alors nous tentons de vous guider dans la ville avec quelques conseil pratiques.

Comment venir à Saintes ?

Saintes est accessible via l’autoroute A10, soit depuis Paris, soit depuis Bordeaux : vous serez ainsi très vite sur place. Si vous cherchez la tranquillité, depuis Paris le TGV vous conduit jusqu’à Angoulême, ou Niort, puis un TER prend le relais jusqu’à Saintes.

Où se loger ?

L’offre hôtelière est assez importante en ville, d’autant plus que le festival se tient en basse saison et que les établissement sont plutôt disponibles. Cependant, nous avons deux propositions à faire ressortir du lot :

  • L’Auberge de Jeunesse : elle est a conseiller pour ceux qui souhaitent se loger correctement à petit budget. Pensez à réserver, l’auberge de Saintes est très demandée.
  • L’Abbaye aux Dames : le lieu est certes un monument historique, mais il cache aussi un véritable hôtel de charme. Goûtez à l’expérience inédite de coucher dans une chambre de none ! Ce n’est pas un choix économique, il vous en coûtera le même prix qu’un hôtel traditionnel.

Où déjeuner ?

Où déjeuner ? Mais partout ! La ville regorge d’offre de restauration : des plus classiques aux plus originales. Mais, nous ne cacherons pas un certain parti pris en vous orientant vers les établissements qui participent au festival :

  • L’Italien : est un pizzeria dont l’originalité est de travailler sur pierre dans un four à bois. Ici vous goutterez à l’authentique et à la tradition dans un cadre intimiste. L’Italien accueil également trois artistes du festival sur ses murs : c’est l’occasion de les découvrir.
  • Le Repère des Artistes : est un établissement original, associé à la galerie Instant’Art. Le concept : petits plats en semaine, et brunch le Dimanche. Cet établissement accueil un partie de la thématique photo sur le nu.
  • Le 29 : est un gastronomique où vous goûterez au raffinement. Lui aussi intégré au parcours off du festival il accueil une série de photo sur l’art de la table.

Et… comment stationner ?

Nous vous encourageons à ne pas chercher à stationner dans le centre ancien. Les stationnement y sont payants et limités à deux heures. Privilégiez donc des espaces un peu en retrait, à 5 minutes du centre, où vous pourrez facilement laisser votre véhicule.

  • Le parking de l’Espace Mandes France, dit terrain blanc par les locaux : c’est un vaste parking gratuit qui ne sature jamais. Pour aller au centre ville, vous longerez le fleuve en profitant de la vue sur le quartier de la cathédrale Saint-Pierre : y a pire comme marche digestive.
  • Le parking de l’Abbaye aux Dames : il est excentré, mais plutôt disponible et vous offre l’opportunité de profiter de l’abbaye et de l’Arc de Germanicus tout proche.
  • La Place du 11 Novembre : en semaine ce parking sature vite, mais le weekend-end, c’est un bon plan. Attention les Mardi et Vendredi matin : c’est jour de marché sur la place.

Les bons plans visites en dehors du festival

Vous venez à Saintes profiter du festival : nous en sommes ravis. mais vous souhaitez aussi profiter de la ville. Que faire ? Nous vous proposions plusieurs lieux qui méritent que vous y passiez un peu de temps.

  • L’Abbaye aux Dame : est un lieux atypique aujourd’hui consacré à la musique, c’est un incontournable de la ville.
  • La cathédrale Saint-Pierre : toute proche du centre ancien où se tient le festival, cette ancienne cathédrale à connue trois incendie dans son histoire, et vous verrez qu’elle s’en sort bien.
  • Les arènes : Saintes est une ancienne métropole romaine qui fut dotée d’un amphithéâtre dont la construction est antérieure au légendaire Colisée. Ce site fait partie des lauréats de la mission Berne et du Loto du Patrimoine. Il sera prochainement restauré.
  • La Basilique Saint-Eutrope : est un lieu original composé d’une église à deux étages : l’église haute et la crypte. La crypte est un véritable lieux secret ; on y entre par le coté du transept, au pied du clocher, mais une fois à l’intérieur la magie opère. Cette visite sera votre temps de paix du séjour à Saintes. Pensez à ne pas allumez la lumière en entrant dans la crypte : laissez vos yeux se faire à la pénombre, le lieux en est que plus magique.

pour aller plus loin

Le programme du festival :

Nos conseils pratiques :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s