Programme du festival

Saintes est une ancienne métropole romaine qui a hérité d’un riche patrimoine antique et médiéval. Du 19 au 24 Novembre prochain, ce sont les plus jeunes des arts qui investiront le centre historique de la ville : durant une semaine, photographie et vidéo se donneront en festival dans cet écrin patrimonial à l’occasion des Rencontres de l’image.

Véritable festival, ces premières Rencontres de l’image investiront une vingtaine de lieux et associeront près d’une centaine d’artistes photographes et vidéastes venus de toute la France, pour un événement inédit en Charente-Maritime. Le festival s’articulera autour de deux parties intimement liées : un festival « in » et un festival « off », une formule éprouvée qui n’est pas sans rappeler ce qui se fait à Arles en matière de photographie. Saintes et Arles sont comme deux sœurs qui ont hérité de la romanité et qui affirment leur modernité à travers l’art.

Cet événement est tout autant une rencontre qu’un temps de partage ouvert mobilisant nombre d’artistes de la photographie et de la vidéo de tous horizons à travers le pays. Ce festival rassemble des passionnés, autant amateurs que professionnels, ainsi que plusieurs têtes d’affiche reconnues à l’occasion de festivals de renom tels que Arles, Paris ou Perpignan.

Le festival « in »

Proposé Salle Centrale, le festival « in » est l’exposition conçue et sélectionnée par le CPCS (Caméra Photo Club de Saintonge), le club organisateur, avec le concours de plusieurs autres collectifs saintais. Cette exposition présentera les œuvres d’une cinquantaine d’artistes.

Parmi eux, les adhérents des clubs saintais, mais également des collectifs de photographes venus de toute la France, et dont plusieurs d’entre eux se sont déjà illustrés lors de grands rendez-vous de l’art photographique. L’exposition présentée dans la Salle Centrale se caractérisera par une large ouverture thématique, ainsi que par la diversité assumée des photos présentées entre photographes amateurs passionnés et artistes reconnus.

La sélection du « in » met également l’accent sur le travail de collectifs d’artistes. Cette diversité donne le ton du festival et lui insuffle une identité nouvelle, qui le démarque du festival photographique d’Arles, celle d’un événement partagé et ouvert.

Le festival « off »

Autour du « in », des galeries d’art, des commerces et des lieux plus inattendus se sont mobilisés, afin de proposer au sein du festival « off » des expositions et des événements axés sur l’image photographique et la vidéo. Ce sont vingt lieux articulés autours de la Salle Centrale.

Le « off » est un espace d’initiative libre qui a vocation à élargir la sélection du « in », en enrichissant l’expérience culturelle proposée au public. Ainsi, ce festival « off » se découvrira au travers de plusieurs parcours qui rayonnent autour de la Salle Centrale tel quatre parcours de métro :

  • Un parcours des galeries d’art, qui associe les galeries Victor Hugo, Imag’in Art, Instant’Art, le District, l’Antique Café, la Musardière ou encore l’Atelier Petit Gris.
  • A ces espaces, traditionnellement dédiés à l’art, s’ajouteront des lieux plus inattendus qui exposeront eux aussi le travail d’artistes photographes : l’espace Beaux-Arts Peiro-Caillaud, ou encore les restaurants L’Italien et le 29, ainsi que le bar d’ambiance l’Escarmouche Musicale.
  • Enfin, les librairies Peiro-Caillaud et la Maison de la Presse exposeront et proposeront des sélections d’ouvrages d’art, consacrés à l’image.
  • A noter enfin les quatre commerces spécialisés dans la photo de Saintes, Studio Souchon, Déclic 17, Muro Galerie et Photostore, qui accompagnent les passionnés d’image tout au long de l’année.
  • La promotion de l’image animée sera assurée par l’Atlantic Ciné, qui organisera deux projections gratuites de web-séries (Rendez-vous dans la Tornado Alley et The E.N.D).

Enfin, une « nuit des photographes » sera organisée avec la coopérative culturelle Le Silo, sous la forme d’une soirée « Afterwork », festive et conviviale ouverte à tous, pour le lancement des Rencontres.

Vers une dimension nationale

Car si les Rencontres de l’image créent une telle mobilisation collective à travers la ville, c’est également parce qu’elles ont su rassembler nombre d’artistes de renom venus de tout le pays.

En effet on notera la participation de plusieurs collectifs réputés, tels que :

  • Les PyRAWnéens, collectif d’artistes et alpinistes pyrénéens ;
  • Les RAWvergnats, collectif de photographes auvergnats ;
  • Ou encore des Chroniques Chaotiques, Christophe Asselin, Julien Batard, Vincent Deligny et Tony Le Bastard, chasseurs d’orage en France et aux USA, et auteurs reconnus de la web-série « Rendez-vous dans la Tornado Alley ».

Aux côtés de ces collectifs, plusieurs têtes d’affiches nous ont rejoint, telles que :

  • Le lyonnais Sébastien Roignant, connu pour sa chaine Youtube F1.4 et ses participations au Salon de la Photo de Paris et d’Arles ;
  • Simplimage, Jean-Guy Caumeil et Sophie Lousteau, artistes connus à Arles, ou encore Alain Delmas connu lors du Off de Visa pour l’Image à Perpignan ;
  • Sans oublier les ambassadeurs locaux tels que François Baudin, illustrateur reconnu de la presse de sport automobile et photographe expert des compétitions WRC, et Wolfgang Autexier, dont l’aventure européenne est passée par des expositions à Condeixa (Portugal), Innsbruck (Autriche), Arles (France) et par trois fois à Bruges (Belgique).

L’exposition des œuvres de ces différentes têtes d’affiche sera partagée entre les sites du « in » et ceux du « off », afin d’enrichir et de diversifier l’expérience du public tout au long des différents parcours du festival.

La présence de ces invités de haut niveau, issus de toutes les régions de France, permet de donner à l’événement une réelle dimension nationale : avec 20 lieux d’exposition et une centaine d’artistes, les Rencontres de l’image de Saintes se hissent dès leur première édition à l’échelle des événements de référence en région Poitou-Charentes que sont les festivals de Saint-Benoit, de Moncoutant, de Barro ou de Ménigoute.

pour aller plus loin

Découvrir notre programmation :

Nos conseils pratiques :

la plaquette programme

Cette plaquette programme sera diffusée dés début Octobre sur l’ensemble des 21 sites du festival, ainsi que dans les commerces et certains services publics. Elle aidera les visiteurs à s’orienter sur le festival.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s